Fait religieux et vivre-ensemble

//Fait religieux et vivre-ensemble

Fait religieux et vivre-ensemble

Dans un récent article  l’Usine Nouvelle évoque, à l’occasion du Ramadan, en quoi le fait religieux peut rendre nécessaire une posture de dialogue afin de favoriser le vivre-ensemble et le travailler-ensemble. A fortiori lorsque l’entreprise a décidé de miser sur la diversité comme élément contribuant à la performance.

Il apparaît en effet que le Ramadan, en tant que pratique religieuse (jeûne rituel) invisible, si le salarié ne le déclare pas, peut présenter des risques lié notamment à une possible baisse d’énergie ou d’attention, dans certains secteurs d’activité en tout cas (transport routier, bâtiment,…). Le souci de maintenir un bon niveau de sécurité des personnes, rend quasiment nécessaire, dans certains secteurs toujours, que l’entreprise entame le dialogue avec ses salariés au sujet de cette pratique. Il s’agit là de pouvoir identifier ceux parmi les salariés qui suivent cette pratique, puis de trouver une organisation adéquate. A défaut, et en restant dans le non-dit, l’entreprise s’expose malgré elle au risque d’une recrudescence des risques de sécurité.

Pendant le Ramadan, le travail continue

 

By | 2017-09-23T20:07:42+00:00 juillet 5th, 2014|News|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

*